mercredi 4 février 2009

veille image : l’OIP lutte contre la « mascarade écologique » (ou le Greenwashing)

L’Alliance pour la planète a lancé l’Observatoire Indépendant de la Publicité en juin 2007, notamment pour assurer une veille sur l'activité publicitaire en France, fournir une réflexion critique sur la publicité et lancer des alertes à l'encontre des publicités irresponsables en matière d'environnement. Tout ceci principalement pour lutter contre le Greenwashing ou l’utilisation abusive par les publicitaires du label écolo… Mettre du vert sur un print ne suffit déjà plus pour passer comme écolo…
Nouvelle étape dans cette mission : l’ouverture du site de l’OIP.
Ce dernier tel « un espace interactif de promotion d'une publicité responsable », compte sur la collaboration des internautes. Les premières entreprises visées sont sans surprises celles du secteur de l’automobile et de l’énergie mais pas que… (on peut citer France Betteraves, Herta, Le Chat, Renault, Total, Volkswagen).
A noter que derrière l’OIP il y a l’Alliance et derrière l’Alliance il y a : Action Consommation ; Adéquations ; ADOME ; Agir pour l'Environnement ; Agrisud ; Alliance Terre et environnement ; Amis de la Terre France; APREIS ; Arutam ; Association de Coopération Sociétale ; Blue Initiative ; CNIID ; Coeur de Forêt ; CollectIF ; EcoForum ; Ecolo Café ; Ecologie sans frontière ; Good Planet ; Greenpeace France ; L'Age de Faire ; NégaWatt ; Mains d'oeuvre ; MDRGF ; NégaWatt ; Objectif Bio : Paroles de Nature ; Réseau Action Climat (RAC) ; Réseau Cheminements ; Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.) ; Syndicat des simples ; Tchendukua ; WWFFrance.
L’OIP souhaite également se distinguer du Bureau de vérification de la publicité (BVP) (aujourd'hui l'ARPP) et de l'ADEME.

1 commentaire:

logic a dit…

Pourquoi un organisme de plus soit disant indépendant? il n' y a pas besoin d'être grand philosophe pour comprendre que la publicité sert à inciter les gens à consommer . Il y aurait donc des consommations écolos et d'autres non? Quand on a conditionné les gens depuis des décennies, leur faisant croire que le bonheur est dans la possesion et le matérialisme, on peut créer les organismes que l'on veut on n'arrêtera pas notre auto-desdruction!
En 68, a été créé le Clud de Rome et en 72 un certain J. Delors qui en faisait partie à dit:" la Société de consommation a priviligié l'avoir au détriment de l'être"
A méditer!